Travaux d'isolation thermique

Isolation des combles, isolation thermique par l'extérieur, isolation de la toiture

La thermographie : un bilan de santé de la maison établi à la caméra thermique

bilan thermique d'une maison

La santé thermique d’une construction fait partie des critères importants que chacun examine lors d’une acquisition immobilière. Elle est officiellement catégorisée par classes d’énergie A, B, C, D, E. Cette classe est officiellement établie par un DPE ou Diagnostic de Performance Énergétique, qui est un contrôle établi par des bureaux spécifiquement agréés. Celui-ci est obligatoire pour toute transaction immobilière (achat, vente, location).

Son cousin, l’audit énergétique (ou évaluation thermique ou encore bilan thermique) est lui aussi très intéressant. Il joue un véritable rôle de guide pour vous aider à prendre des décisions pour votre rénovation thermique.

Quels sont les ponts thermiques les plus importants à corriger ? Comment éviter de faire des travaux d’isolation inadaptés ? Comment prioriser ses travaux ?

Le propriétaire va alors se faire une idée précise et concrète de l’état de santé de sa maison et mesurer l’ampleur de son investissement à moyen et à long terme.

L’analyse du bâtiment conduites par des experts thermiciens concerne bien évidemment la structure visible de la propriété, mais l’idée est aussi et surtout d’en évaluer la santé en profondeur depuis l’isolation jusqu’au système d’aération.

Pour un maximum d’efficacité, la performance énergétique est évaluée à l’aide d’un système de caméra thermique par infrarouge, afin de déceler les défauts d’isolation ou d’aération, et même d’infiltrations d’eau qui ne sont pas visibles à l’œil nu.

Le bilan énergétique simple avant travaux

Vous souhaitez améliorer la performance énergétique de votre logement ?

  • par souci d’économie,
  • par conscience écologique,
  • parce que vous ne voulez plus avoir froid l’hiver…

En effet, on sait déjà qu’une maison mal isolée favorise la consommation excessive en énergie. C’est dans cette optique, que l’expert va effectuer le bilan énergétique de la maison, grâce à une étude thermique approfondie.

Le technicien thermicien va photographier votre maison sous les angles avec une caméra thermique à infrarouge et va conduire un entretien et simuler sur un logiciel les principaux points d’analyse. Il vous fournit un document qui n’a pas de valeur « officielle » comme le DPE mais une étude évaluant en détail la performance énergétique de votre habitation.

Ce document va servir de base d’étude et de propositions d’améliorations.

La thermographie à la caméra thermique et travaux recommandés

La thermographie infrarouge permet de mesurer la température d’une construction sans contact, à l’aide d’un système de caméra infrarouge thermique.

La thermographie fait apparaître des zones allant du bleu au rouge en passant par le jaune. Les zones en bleu sont froides, les zones en rouges sont chaudes donc elles laissent passer la chaleur, ce sont elles qui vont attirer l’attention de l’expert.

Pour réaliser cette évaluation thermique, le technicien photographie toutes les parties significatives de l’habitation. Bien souvent, les fenêtres, la porte d’entrée, les rampants sous toiture, mais aussi la chatière vont apparaître en bleu glacial sur l’album photo… Plus étonnant pour les non techniciens, les canalisations et les vices cachés peuvent apparaître.
L’ensemble sera analysé et servira à déterminer ce qui va et ce qui ne va pas dans votre maison…

Le technicien en général complète son analyse en évaluant les points suivants :

  • le système de chauffage et de production d’eau chaude sanitaire du logement
  • le système de ventilation
  • l’orientation du logement
  • les matériaux utilisés pour la construction
  • les types de sols
  • l’état structurel du bâtiment

Quels travaux sont recommandés suite à un audit ou bilan thermique ?

Les travaux d’isolation thermique les plus souvent préconisés :

  • Isolation globale de la maison ou de l’immeuble,
  • Isolation de la toiture
  • Isolation des combles
  • Changement des menuiseries
  • Rénovation du chauffage
  • Pose de VMC et d’aération etc,

Caméra thermique manuelle ou sur drone ?

La thermographie peut être réalisée de deux manières : aérienne et au sol (à la main).

La méthode la plus courante est tout simplement à la main.

De façon générale, la réalisation d’une thermographie par caméra thermique est simple et rapide (trente minutes à deux heures). De plus, elle est relativement peu coûteuse dans la mesure où les travaux effectués à l’issue d’une thermographie sont plus adaptés aux besoins réels de l’habitat, et donc plus efficaces et plus rentables.

Actuellement la thermographie aérienne se développe.

Il s’agit d’utiliser un drone équipé d’une caméra thermique : l’engin survole le bâtiment à examiner et fournit des photos thermographiques aériennes.

Avantages du bilan thermique fixé sur un drone :

  • Il permet de survoler les points inaccessibles
  • Le contrôle est global sans point mort dans l’analyse
  • Il est particulièrement adapté à l’étude thermique des toits