Travaux d'isolation thermique

Isolation des combles, isolation thermique par l'extérieur, isolation de la toiture

Isolation thermique écologique et économie d’énergie

Un système d’isolation efficace permet de réduire considérablement la facture énergétique d’une habitation. Le succès de cette bataille énergétique passe obligatoirement par un bon choix des matières isolantes. Investissement numéro 1 des projets de rénovation, l’isolation thermique consiste à ajouter une couverture isolante aux parois de la construction afin de réduire les déperditions thermiques inhérentes à une construction. Le système d’isolation est garant d’un bas niveau de consommation énergétique.

Bien isoler pour dépenser moins

Pour diminuer les dépenses énergétiques d’une maison, le professionnel en charge de la construction ou l’artisan qui s’occupe des travaux de rénovation  doit s’assurer que les déperditions de chaleur soient bien maîtrisées. Les interventions du spécialiste se concentreront sur les points où l’on enregistre les plus importantes pertes caloriques. Ce sera le cas alors des toitures. Les spécialistes du bâtiment affirment que plus d’un tiers de la quantité de chaleur s’échappant d’une habitation passe par les toits. Les combles et les murs doivent également être isolés. Si ces opérations sont menées à bien, les propriétaires valorise leur bien immobilier et les locataires réduisent leur consommation d’énergie.Pour garantir une meilleure efficacité du dispositif d’isolation tout en préservant la surface habitable du logement, les professionnels de la construction conseillent de plus en plus aux propriétaires d’isoler leur habitation de l’extérieur.

Faire le bon choix de matériaux

Le rendement du dispositif d’isolation dépend en grande partie du choix des produits utilisés. On distingue 4 types d’isolants :

  • Les isolants à forte densité
  • Mousses de polystyrène ou Polyuréthane
  • Les isolants minces thermos-réflecteurs
  • Les laines minérales avec un écran d’étanchéité à l’air

Les matériaux écologiques tiennent le premier rôle dans cette course à l’économie d’énergie. Laine de bois, liège expansé, ouate de cellulose, font partie de la catégorie des isolants à forte densité.

Les industriels développent des produits de plus en plus efficaces pour le bonheur des constructeurs eco-responsables. La ouate de cellulose, fabriquée avec du papier recyclé offre un bilan écologique intéressant. Concernant son efficacité énergétique, cette matière première durable peut rivaliser avec les autres matériaux reconnus en matière d’isolation thermique parce qu’elle est dotée d’une très faible conductibilité thermique. La liste des isolants écologiques peut s’allonger, mais quelques exemples méritent d’être cités à savoir la laine de bois, le chanvre ou encore la laine de mouton.

Le monde de la construction écologique propose des solutions respirantes:  de la finition (badigeon à la chaux ou peinture micro-poreuse) en passant par les panneaux de construction en bois et les isolants, les matériaux naturels assurent une qualité de l’air intérieure irréprochable.

Tags: