Travaux d'isolation thermique

Isolation des combles, isolation thermique par l'extérieur, isolation de la toiture

L’isolation de la toiture

Insufflation de laine de roche

Le toit est responsable de 30% des déperditions énergétiques d’une maison. L’isolation de la toiture, en neuf comme en rénovation, apparaît donc essentielle pour préserver le confort de l’habitat et éviter un gaspillage énergétique coûteux et inutile. Par l’intérieur ou par l’extérieur, le point sur les différents types d’isolation de toiture.

 

1 – Les différentes formes d’isolation de toiture

On distingue deux solutions d’isolation de toiture possibles en fonction de la configuration de la toiture et celle de vos combles :

  • L’isolation de toiture par l’intérieur
  • L’isolation de toiture par l’extérieur

Dans le neuf, l’isolation de toiture permet de répondre aux exigences réglementaires qui préparent le passage à la construction positive. La construction BBC (Bâtiment Basse Consommation) est devenue une référence (RT 2012) pour tout bâtiment neuf.

En rénovation, l’isolation de toiture est également incontournable autant pour le confort que pour les économies d’énergie.

Les performances obtenues par une ITI ou une ITE sont assez proches, avec un avantage pour l’ITE. Une grande différence cependant concerne les méthodes de mise en place.

Les prix :

  • Isolation de toiture par l’intérieur : Entre 50 et 100 € le m2
  • Isolation de toiture par l’extérieur : Entre 110 et 280 € le m2

 

2 – L’isolation de toiture par l’intérieur

C’est le type d’isolation le plus couramment utilisé. Elle consiste à mettre en place un matériau isolant entre la paroi des combles et la toiture de manière à former une protection entre le toit et la pièce sous les toits. La résistance technique de l’isolant doit être la plus élevée possible (au moins 7m²/W).

Comment installer une isolation de toiture par l’intérieur ?

– Une membrane d’étanchéité est appliquée entre la cloison et le matériau isolant. Cette membrane va renforcer l’efficacité de l’isolant et empêcher la vapeur d’eau de partir dehors ce qui aurait pour effet de provoquer des moisissures.
– Un écran de sous-toiture est ensuite posé entre la toiture et le matériau isolant, se préservant ainsi de toute source d’humidité. Son rôle est d’empêcher le vent et la pluie de pénétrer sous les toits.

Cette méthode est la plus couramment adoptée. A noter que d’autres concepts existent qui ont également prouvé leur efficacité.

Avantages et inconvénients d’une isolation de toiture par l’intérieur :

  • Elle augmente le niveau de la performance thermique
  • Elle assure l’élimination des inductions sur les rampants froids et améliore le confort des occupants
  • Elle assure le réaménagement et la redistribution des pièces.
  • Le nouveau revêtement facilite le passage des gaines des alimentations en électricité et en eau.
  • Elle est moins coûteuse que l’ITE
  • Elle est plus facile à mettre en place car ne nécessite pas la dépose de la couverture et du toit.

Elle comporte cependant quelques inconvénients :

  • Elle réduit la surface habitable
  • Elle nécessite de redécorer les pièces
  • Elle occasionne une certaine gêne durant les travaux

 

3 – L’isolation de toiture par l’extérieur

Cette solution, généralement privilégiée lorsque l’ITI est difficilement réalisable, offre l’avantage d’isoler la toiture sans perdre aucun espace de combles.

L’isolation se fait ici entre la charpente et la toiture. En comparaison à l’ITI, l’ITE nécessite plus de travaux car elle oblige à déplacer les matériaux de couverture ou surélever le toit. Contrairement à l’ITI, l’ITE permet de préserver l’espace habitable dans son intégralité et de garder l’intégralité de la charpente apparente pour préserver notamment le cachet d’une maison ancienne.

Comment installer une isolation de toiture par l’extérieur ?

Il existe plusieurs méthodes d’ITE qui entraîneront dans tous les cas de lourds travaux.

– La technique du Sarking

Cette technique, adaptée aux charpentes traditionnelles consiste à poser sur une volige (planche de bois très fine) un lit continu d’isolant rigide tel que la fibre de bois, la laine minérale, les panneaux de polystyrène…). L’isolation est installée entre la charpente et la couverture. Elle nécessite de surélever le toit. Voir un exemple de réalisation ici.

– La technique du caisson chevronné

Il s’agit d’installer un panneau autoportant isolé par de la laine de roche, du polystyrène expansé ou de la mousse de polyuréthane. Ce panneau comporte une face décorée qui servira de plafond pour les pièces aménagées sous les combles.

– La technique des panneaux sandwichs

Des panneaux sont emboîtés grâce à un système de languettes fixé sur les pannes. La fixation des panneaux est faite sur les pannes (si les panneaux sont placés dans le sens de pente) ou sur les chevrons (s’ils sont perpendiculaires aux pannes)

Avantages d’une isolation de toiture par l’extérieur :

  • Elle est la plus efficace de toutes les solutions
  • En rénovation, elle évite de vider les pièces aménagées des combles pour procéder aux travaux et, pour les occupants, d’être gênés ou de devoir évacuer le logement
  • Elle évite la dépose de parements de rampants ou plafond, les poussières et salissures à l’intérieur
  • Il n’y a pas lieu de refaire la décoration après achèvement des travaux
  • A l’intérieur, elle fait ressortir le cachet d’une charpente de caractère ou permet de conserver des poutres apparentes
  • Elle préserve la hauteur sous plafond, les mètres carrés habitables et valorise l’habitat
  • Elle permet une continuité de l’isolation sur l’enveloppe de la maison:  elle limite donc les ponts thermiques
  • En cas de déformation des chevrons, elle redresse la charpente.

Elle comporte cependant quelques inconvénients :

  • Des travaux lourds comprenant la dépose de la couverture et la surélévation du toit. C’est la raison pour laquelle l’ITE est souvent privilégiée en construction neuve.
  • Elle s’accompagne parfois de mauvaises surprises comme un ravalement imprévu
  • Le toit est laissé à l’air libre pendant l’exécution des travaux
  • Elle coûte de 1 à 3 fois plus cher qu’une ITI

4 – Isolation de toiture par l’intérieur ou l’extérieur, comment choisir ?

Le choix sera dicté par vos désirs et objectifs mais surtout par la configuration et l’état de la toiture. Il faut commencer par établir un diagnostic de toit et bien en comprendre la configuration. Comment se présente la toiture ? La charpente est-elle apparente ? Les combles sont-ils isolés, aménagés ?

Dans le cas d’une toiture en mauvais état, l’isolation par l’extérieur est préférable et permettra de refaire, par la même occasion la toiture.

Si la charpente n’est pas suffisamment solide pour supporter le poids d’une ITE, l’isolation par l’intérieur est préférable.

Malgré les lourds travaux qu’elle génère, l’ITE est souvent préférée à l’ITI qui entraîne quelques contraintes lorsqu’il est question d’isoler des combles (perte d’espace, dépose des parements, gêne pendant les travaux lorsque la maison est occupée).